Instinct thérapeutique et pendule

Image : Un pendule à trois pièces ; dans la pièce raccordée au fil on peut mettre un échantillon ; la boule vissable permet d’avoir un pendule plus lourd 

Une expérience d’Albin

pierre bois metal 7039

Image 2 : Albin test l’énergie de trois objets : mala en bois, pierre et anneau d’or

Expérience 1
Sur une table il y a trois bocaux identiques côte à côte.
Un ami d’Albin met la pierre dans un bocal et couvre d’un torchon épais.
Albin passe le pendule sur les trois bocaux et trouve le bocal qui contient la pierre.
Expérience 2
L’anneau d’or est posé sur la table recouverte du torchon épais.
Albin passe le pendule sur le torchon et trouve où est l’anneau.

Expérience 3
Albin a un doute sur la « positivité » d’une pierre.
Albin met le pendule au dessus de la pierre et dit :
– si la pierre tourne dans le sens des aiguilles d’une montre c’est que la pierre est négative
– dans l’autre sens, la pierre est positive
Albin fait confiance dans la réponse du pendule = dans son instinct.

Le pendule comme amplificateur d’instinct

Si Albin passe simplement la main au dessus du torchon épais il a des sensations mais ne sais pas quoi en faire.
S’il passe le pendule ce dernier réagit comme si le pendule était un aimant et l’objet en acier.
Le pendule – au bout de son fil – est beaucoup plus sensible que la main.
Le pendule donne des indications :
– on le sent attiré dans une direction
– il peut tourner dans un sens ou dans un autre
– ses réactions intermédiaires sont intéressantes – il ne réagit pas de la même manière à l’énergie de la pierre versus l’énergie de l’or

L’instinct de l’énergie des objets

Lorsqu’Albin a fait sa « cueillette » de petits cailloux roses il en a éliminé certains « d’instinct » comme n’ayant pas les qualités thérapeutiques.
Pour la pierre testée dans l’expérience trois il y avait une sensation de puissance mais positive ? négative ? les deux ?
Le pendule a permis de répondre.

L’instinct pour percevoir les signes du corps

Trois fois par jour Albin s’allonge et « écoute » ce que lui dit son corps.
Moshe Feldenkrais donne les types de sensations possibles – que l’on trouve aussi dans la médecine chinoise :
– trop de vide / trop de plein
– trop de chaud / trop de froid
– trop de circulation / circulation bloquée
– trop de vivacité / trop de lenteur
– trop de pulsation / manque de pulsation
– etc.

Albin connaît ces classes de sensations depuis longtemps et sa sensibilité est affinée.

De la sensation à la décision thérapeutique

(i) Albin a une sensation « S1 » au foie (ii) à partir de son instinct Albin choisit de mettre une pierre rose sur son foie (iii) le foie – fonction biliaire en particulier – « démarre » immédiatement avec des gargouillis bruyants.

.

.

.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s